Visite privée

Une oasis au milieu de Guérande

Contemporaine et pleine de chaleur

Une grande maison contemporaine à quatre cents mètres des remparts de Guérande et à portée de vélo du Croisic. C’est ici qu’un couple de Nantais a décidé de bâtir sa maison de rêve, 350 au milieu d’un parc. Pourtant, le terrain, une ancienne carrière, était loin d’être accueillant. Mais tout est possible quand on a des envies… et des idées !

Une végétation sauvage et un trou énorme. C’est sur ce terrain totalement atypique que la propriétaire jette son dévolu, après des mois de recherches infructueuses. « J’ai fait toute la presqu’île, de Saint-Marc-sur-Mer au Croisic, mais je n’ai rien trouvé. Ici, j’ai eu un coup de cœur, et mes enfants aussi », se souvient-elle. Cet endroit, à quelques centaines de mètres des remparts de Guérande, est une ancienne carrière. Certaines de ses pierres ont été utilisées pour bâtir la collégiale Saint-Aubin, l’un des joyaux de la ville. Il faut un peu d’imagination pour voir le lieu sans ronces et capable d’accueillir une vaste demeure. Ça tombe bien, le couple de propriétaires en a à revendre. Suffisamment, en tout cas, pour convaincre l’architecte des bâtiments de France d’accepter un projet très contemporain sur cette zone classée.

La plupart des meubles ainsi que les jardinières ont été dessinés par le propriétaire, autodidacte, qui s’est formé au contact de Jean Nouvel ou d’Alexande Chemetoff.

La pièce de vie mesure 180 m² d’un seul tenant. La cheminée centrale, dessinée par le propriétaire, ne sert qu’à l’agrément et à structurer l’espace.

 

C’est le propriétaire qui a entièrement dessiné le lieu. « Je voulais un côté dedans-dehors et un mono-espace pour la pièce de vie », explique-t-il. Cette volonté de faire rentrer l’extérieur à l’intérieur est superbement aboutie. Un bandeau de verre ceinture tous les murs périphériques, juste sous le toit. L’effet est incroyable. Cet aspect est encore souligné par le choix des baies à galandage, qui s’effacent totalement dans les murs. « Le résultat, c’est comme un appartement qui « flotte » au-dessus du terrain, entre les arbres, baigné de lumière naturelle », sourit-il. Le côté naturel se ressent également à l’intérieur. La maison a été bâtie avec une structure bois et est chauffée par géothermie. « La structure en bois est incomparable. Il n’y a pas de conductivité électrique. À mon sens, elle permet de mieux vivre et de mieux dormir que dans une structure en béton et métal. De plus, le bois est un excellent régulateur à tous niveaux », souligne le propriétaire. 

 

Au niveau de la pièce de vie, une aile entière a été dévolue aux enfants du couple. Elle est totalement indépendante, accessible directement depuis l’extérieur ou le sous-sol. Deux chambres et une salle de bains entourent une pièce de vie avec coin cuisine. De quoi envisager des séjours prolongés en toute intimité.

Au rez-de-jardin, à côté du garage double, une autre cuisine, réservée aux beaux jours, ainsi qu’une immense salle entourent la piscine chauffée et sa terrasse orientée vers le soleil. C’est de là que part la promenade dans le parc de 3 000 m², entièrement imaginé et végétalisé par la propriétaire après des mois passés à lutter contre les ronces, sécateur en main. Le résultat est magnifique. La propriétaire a su jouer avec les contraintes de ce jardin pour créer une oasis à l’abri des regards.

 

 

On peut décider de prendre l’ascenseur qui dessert les trois niveaux, pour accéder à la suite parentale. Vue de l’extérieur, elle se fond dans le décor. Toute cette partie a été revêtue de verre réfléchissant qui la fait disparaître de l’environnement. À cet étage, sur un magnifique parquet en érable, on trouve un grand dressing, une chambre qui débouche sur une nouvelle terrasse avec une vue époustouflante sur le marais, et une salle de bains. Un lieu intime et ouvert à la fois.

 

Cette maison est aujourd’hui en vente
Elle nous est présentée par Barnes Nantes – La Baule
4 place Aristide Briand – Nantes 
02 72 74 89 30
14 place du Marché – La Baule
02 72 74 89 30

Instagram Site internet / Facebook 

Accueil > Déco > Une oasis au milieu de Guérande