Déco

Une longère réinventée

par la bonne fée des Petits Princes

C’est une jolie longère de 180 m², un peu tombée dans l’oubli. Cette bâtisse, les anciennes écuries d’un château nantais, méritait une nouvelle vie. Toute l’équipe des Petits Princes s’est mise au travail. Suivez la guide, et n’oubliez pas le casque de chantier !

Pour cette rénovation lourde, Sandrine a commencé par casser les murs. Ça fait un peu de poussière et beaucoup de lumière ! « La cuisine était toute petite, juste à côté de la salle à manger, explique-t-elle. Il a fallu tout casser pour créer une cuisine ouverte sur l’espace dînatoire. On en est aujourd’hui aux peintures, mais le choix des meubles est déjà fait ». Avant cela, il a fallu penser à tout. Un faux plafond a été créé pour dissimuler l’indispensable aspiration, ainsi que le câblage électrique nécessaire à la mise en lumière de la pièce. Au-delà de la plomberie de l’isolation, il a fallu également changer les fenêtres. « Quand on s’attaque des bâtiments de cet âge, il y a un cahier des charges à respecter. Nous avons dû conserver des ouvrants blancs à petits carreaux à l’extérieur, pour conserver l’aspect originel. Mais j’ai choisi une couleur intérieure anthracite afin d’apporter un peu de modernité », détaille Sandrine.

 

 

 

 

Pour les sols, autre casse-tête. D’une pièce à l’autre, ils étaient tous différents, ou presque. Et pas tous au même niveau. Un ragréage total a été effectué sur l’ensemble des surfaces, et un parquet de chêne a été posé. « L’idée était d’unifier les sols tout en ne dénaturant pas l’esprit de cette maison. Quand un lieu est à ce point imprégné d’histoire, on ne peut pas juste l’oublier. Le parquet va se patiner, vivre sa vie. Au bout d’un moment, on aura l’impression qu’il aura toujours été là, explique Sandrine. Avec les meubles de cuisine noir mat, le contraste sera intéressant et chaleureux. Dans cette ambiance, autour de la grande cheminée, ce sera hyper-convivial ».

 

Pour meubler l’ensemble, le thème que s’est donné l’équipe des Petits Princes, c’est « l’indus’ chic ». Des meubles ont été commandés spécialement aux Pays-Bas, comme la table de la salle à manger, avec son pied tulipe lui aussi noir mat, son plateau en bois et ses chaises en cuir gold. Les murs seront habillés en grande partie de papier peint. « C’est un revêtement très intéressant, souligne Sandrine. Il amène une vraie différenciation d’une maison à l’autre. Cela demande un vrai travail de réflexion. Ici, il sera associé à de très belles peintures avec des pigments qui vont donner beaucoup de caractère aux décors muraux ». Les objets qui y seront disposés iront puiser dans la magnifique veine de l’art déco. « Avec la vieille pierre, le bois, les couleurs chaudes et ces touches art déco, cette maison devrait redevenir un havre chaleureux et convivial », sourit-elle.

 

Les Petits Princes

12 rue Mercœur, Nantes

02 40 20 20 38

Site internet

Facebook

Accueil > Déco > Une longère réinventée