Mariage

« Chercher ce qu’il y a au fond du cœur de la mariée »

La Maison du Mariage casse les codes du magasin traditionnel. Au premier étage, dans un joli appartement du centre d’Angers, Stéphanie Menezo a créé un univers tout à fait particulier, pour que les mariées rencontrent la robe de leurs rêves. « La philosophie de la Maison est à l’inverse de ce qui peut se faire dans une boutique classique, où l’on va choisir des modèles sur cintre en magasin, avant de passer dans la cabine d’essayage, explique Stéphanie Menezo. Moi, j’ai voulu m’inspirer du milieu de la couture. Nous recevons la cliente dans un salon, on discute de son projet de mariage, mais aussi et surtout de qui elle est en tant que femme. L’idée est d’aller chercher ce qu’il y a au fond de son cœur, de connaître sa personnalité. C’est nous qui choisissons ensuite des robes pour les lui présenter ». En ne posant pas directement la question du style de robe que souhaite porter la future mariée, la Maison du Mariage souhaite laisser ouvert le champ des possibles. « Cette démarche, nous l’expliquons dès la prise de rendez-vous, précise Stéphanie Menezo. C’est aussi pour cela que nous comptons deux heures de discussion et d’essayage. La présélection, nous la faisons en fonction de la femme que nous avons en face de nous. Une robe de mariée va rendre différemment, suivant ce que ressent la personne qui la porte. Certaines vont se sentir déguisées, alors même que la robe correspond point par point aux critères qu’elles s’étaient fixés avant le rendez-vous. Souvent, le vrai coup de cœur se fait sur une robe qui ne correspondait pas à ce qu’elles avaient imaginé au départ ».

« Nous recevons la cliente dans un salon, on discute de son projet de mariage, mais aussi et surtout de qui elle est en tant que femme »

Pour aider à trouver la robe idéale, il y a, au sein de la Maison, deux personnes qui possèdent une vraie expertise morphologique, mais également des couturières modélistes. « Elles permettent de valider immédiatement des notions purement techniques, au niveau des ajustements possibles ou non. Peut-on reprendre le buste, les hanches, les dentelles, les bretelles ? C’est important d’avoir ce regard-là quand on choisit une robe ». Pour permettre à la mariée de se plonger par anticipation dans l’univers de son futur mariage, les salons – qui accueillent également confortablement les accompagnatrices – ont été décorés selon plusieurs thèmes : rétro-bohème-champêtre, romantique-chic et classique-épuré. « Dans cette ambiance, les mariées sont mieux à même de percevoir l’effet qu’aura leur robe le jour J, sourit Stéphanie Menezo. Pour moi, c’est très important que les mariées se sentent bien. Nous allons les suivre pendant un an, il faut qu’elles se sentent comme chez elles, tout en respectant l’élégance et le raffinement du métier ».

Ils ont décroché la plus belle robe du monde !

Cette robe signée Nicole a été élue « plus belle robe du monde » parmi une sélection de cent trente robes par les journalistes du magazine ELLE. Elle a fait le tour du monde. Elle est aujourd’hui présentée à la Maison du Mariage. « C’est une robe complètement dans l’air du temps. Elle a de la fluidité, de la souplesse, beaucoup de romantisme et d’élégance. Elle a un très joli dos et des dentelles magnifiques, souligne Stéphanie Menezo. On est ici moins dans le rétro-bohème que dans l’élégance tout en finesse ». Un podium a été réservé pour accueillir cette robe au sein de la Maison à Angers. « C’est aussi, pour nous, une belle récompense que d’avoir été choisis pour présenter cette robe. Nous sommes les seuls dans l’Ouest, sourit Stéphanie Menezo. C’est également une reconnaissance du travail que nous fournissons, quand toute l’équipe se déplace à Milan, Rome ou Barcelone, pour choisir les quelque deux cent cinquante robes que nous proposons ».

La Maison du Mariage

14 rue des Lices, Angers

09 82 61 55 05

http://www.lamaisondumariageangers.fr/

 

Accueil > Mariage > « Chercher ce qu’il y a au fond du cœur de la mariée »