Visite privée

La Mer

à 180 degrés

Un tête-à-tête avec la mer. Quasiment au bout de sa presqu’île, à Baden, cette maison offre un panorama éblouissant sur la rivière d’Auray. Nous vous emmenons à la découverte de cet endroit qui vit au rythme des marées, des allers-retours des ostréiculteurs et des couchers de soleil toujours changeants. 

  • À l’étage, trois chambres ont été aménagées. Deux d’entre elles bénéficient d’un balcon avec vue sur l’océan. La troisième, conçue comme une suite, abrite dressing et salle d’eau.

Difficile, quand on passe la porte de cette demeure et que la mer nous saute immédiatement aux yeux, d’imaginer qu’il y a quelques années à peine, elle ne faisait pas du tout partie du tableau. « Quand j’ai acheté cet endroit, se souvient le propriétaire, le jardin était à l’abandon. Les arbres avaient poussé. La vue sur la mer avait disparu ». Mais aussitôt, le charme opère. « J’ai eu un véritable coup de cœur. J’ai signé le lendemain », se souvient-il. À l’époque, une maison de style néo-breton en pierre de taille occupe la parcelle. Fortement dégradée par les années, elle sera rasée pour laisser place à un projet totalement nouveau. Le propriétaire suit en cela les conseils de l’architecte Éric Legrand, de l’agence Alinéa, à Vannes. La mission qu’il confie à l’architecte est résumée en une simple phrase : voir la mer de partout.

 

 

Consigne respectée. Depuis l’entrée, le regard peut suivre la ligne d’horizon. Déjà, on devine les bateaux. L’escalier en métal a été dessiné pour ne pas arrêter le regard. La lumière coule à flots depuis les fenêtres de toit, sous le plafond cathédrale. Dans les 60 m² de la pièce de vie, le canapé du salon et la table de réception prennent largement leurs aises. Les immenses baies vitrées s’ouvrent en grand sur une terrasse en bois. On s’imagine sur le pont d’un croiseur. Plein sud-ouest, cette pièce de vie extérieure de dix mètres de long par trois de large est ombragée l’été par des grandes voiles rouge breton. L’illusion d’être sur un bateau se renforce alors.

Dans la très grande cuisine, l’architecte a décidé de jouer avec la pente du toit. Quatre immenses Velux, disposés en croix, s’ouvrent largement sur l’horizon. Un peu comme dans une cuisine de navire, le regard se perd à travers ces hublots carrés XXL. Les plans de travail en granit noir poli reflètent le ciel. Les meubles blancs dessinés par Vannes Cuisines s’intègrent parfaitement, tout juste vitaminés par le grand pan de mur peint en orange vibrant.

 

Au même niveau, la suite parentale, son dressing et sa salle de douche, enserrent une chambre également vue sur mer. On aperçoit l’océan depuis le lit. Bonheur renouvelé chaque matin dès les volets enroulés.

 

 

La véritable surprise de cette maison se situe au sous-sol, après la cave à vin. Une autre pièce de vie, de dimension comparable à celle de l’étage au-dessus, a été aménagée. Derrière les baies vitrées, on accède immédiatement à une autre terrasse en bois et à la piscine, chauffée grâce à une pompe à chaleur imaginée par Piscines Bretagne Sud. On imagine sans peine un salon d’été où l’on vit dedans et dehors à la fois. La piscine à débordement donne l’impression de se baigner directement dans la mer.

 

Oliviers, palmiers, romarins… La douceur du golfe permet d’acclimater toutes les espèces de plantes.

 

Ce bien est aujourd’hui en vente.
Il est présenté par l’agence AIM immobilier
8 bis rue Thiers, Vannes
Site Internet

 

Accueil > Déco > La Mer