Evasion

Une nuit à Fontevraud

La plus grande cité monastique d'Europe

C’est un pan de l’histoire de France que l’on découvre en arpentant les treize hectares du site de Fontevraud. L’abbaye royale, classée monument historique depuis 1840, est désormais inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco avec l’ensemble du Val de Loire. Dans ce lieu presque millénaire, on découvre une architecture unique et les exemples nombreux d’un passé glorieux, tels les gisants d’Aliénor d’Aquitaine, de son mari Henri II Plantagenêt et de leur fils Richard Cœur de Lion, exposés dans l’église abbatiale. Par essence, ce lieu est singulier : son fondateur a voulu y mêler à la fois les hommes et les femmes, et les personnes de toutes conditions sociales. À l’origine, on parle de cette création comme la volonté d’ériger « une cité idéale ». Cet ordre de Fontevraud essaime rapidement de l’Angleterre à l’Espagne. L’ironie de l’histoire voudra que, des siècles plus tard, ce lieu éclairé devienne l’une des plus dures prisons de France, qui ne fermera ses portes qu’en 1963. Depuis lors, cette page est tournée : depuis 1975, l’abbaye s’ouvre sur le monde et accueille des visiteurs venus de la planète entière.

À ne pas rater

 

Les gisants

On découvre au sein de l’abbatiale les quatre gisants de la dynastie Plantagenêt : Henri II, roi d’Angleterre, son épouse Aliénor d’Aquitaine, ancienne reine de France, leur fils Richard Cœur de Lion, ainsi qu’Isabelle d’Angoulême, l’épouse de Jean sans Terre. Ils reposent dans un chœur érigé au XIIe siècle, qui marque l’apogée de l’art roman.

 

 

Le cloître et la salle capitulaire

Il faut imaginer les quatre longues galeries du cloître arpentées par les religieuses, qui les empruntaient pour se rendre à chacun des huit offices quotidiens. À l’est de ce couloir, on découvre la sale du chapitre où se réunissaient les religieuses. Elle est ornée de peintures réalisées au XVIe siècle, représentant la Passion du Christ. Détail amusant : des portraits de religieuses et d’abbesses ont été ajoutés sur les peintures, détournant ainsi quelque peu l’œuvre sacrée.

Un lieu ouvert à toutes les cultures

Toute l’année, à Fontevraud, le brassage des cultures est impressionnant. On passe des lectures poétiques au concert, de la danse contemporaine au théâtre musical. Il est urgent de consulter l’agenda avant de partir.

Les cuisines

Les cuisines de l’abbaye offrent un contraste relativement saisissant avec le reste du lieu : elles sont de style byzantin. Le lieu, de forme octogonale, est tout à fait atypique avec sa toiture hérissée de nombreuses cheminées disposées en « écailles de poisson ». Les historiens imaginent aujourd’hui que ces immenses cuisines étaient auparavant un fumoir, pour conserver les saumons de Loire qui abondaient à l’époque. Afin d’assurer leur préservation, ces cuisines romanes sont en cours de restauration jusqu’en 2019.

Jouer avec Fontevraud

« Les historiens sont formels : les murs de l’abbaye royale de Fontevraud dissimulent une pièce oubliée. Vierge de toute intrusion depuis mille ans, celle-ci pourrait bien contenir des informations sur le sceptre de Richard Cœur de Lion ». C’est la base de l’énigme de l’escape game imaginé au sein de Fontevraud. Par équipe, et avec des enfants à partir de 12 ans, on tente en une heure de percer cette énigme…

 

À faire absolument !

 

Tant qu’à faire le voyage, il faut s’offrir une nuit dans l’hôtel qui a été aménagé au sein de l’abbaye. C’est l’occasion d’une visite tout à fait unique : découvrir ce monument une fois la nuit tombée. Une visite à faire seul ou accompagné, mais à coup sûr impressionnantes…

Un chef digne d’une abbaye royale

Thibaut Ruggeri, lauréat du Bocuse d’or 2013, étoilé au Michelin, a trouvé ici le lieu idéal pour développer une gastronomie basée sur le beau, le bon et le local. Dans un design sobre et épuré, on déguste une cuisine créative, contemporaine, sensorielle. Une cuisine porteuse des valeurs de l’excellence française et respectueuse de l’histoire de l’abbaye royale, accompagnée de jolis vins de Loire…

 

Abbaye royale de Fontevraud

Fontevraud-l’Abbaye (Maine-et-Loire) – 02 41 51 73 52

www.fontevraud.fr

Plein tarif : 11euros

Tarif réduit : 7.50 (gratuit pour les moins de 8 ans)

Accueil > Évasion > Une nuit à Fontevraud