Santé

Et si on se mettait

à la méditation ?

L’été, c’est le moment où l’on peut prendre du temps pour soi, couper avec le stress de nos vies quotidiennes. Pourquoi ne pas en profiter pour commencer la méditation ?

Pour faire une pause dans son rythme de vie effréné, l’homme moderne se tourne vers l’Orient et des pratiques comme le yoga, le tai chi ou le qi gong ; aujourd’hui, il opte de plus en plus pour la méditation. Sans parler de spiritualité, cette pratique permet de développer notre capacité à observer ce qui se passe en nous, nos ressentis personnels, à être connecté avec ce que nous sommes. « La méditation va affiner notre connaissance de soi. Dans notre éducation, on ne développe pas suffisamment cette écoute de soi. Or, la méditation doit faire partie de son hygiène de vie, tout comme le sport ou une alimentation équilibrée », explique Laurent Maillard, ostéopathe qui utilise la médiation dans sa pratique.

A la recherche du bonheur…

On vous sent sceptiques… Pourtant, des études scientifiques ont montré que la méditation stimule certaines zones du cerveau comme celles liées au bonheur ou à l’attention, et diminue le stress ou l’anxiété. « Nous, les Occidentaux, sommes rationnels. Nous avons besoin d’une validité scientifique avant d’accepter une pratique. Aujourd’hui, des psychiatres, comme Christophe André, utilisent la méditation comme alternative aux médicaments psychotropes », constate Laurent Maillard. La méditation n’est certainement pas le remède à tous les bobos ou autres dysfonctionnements, mais elle peut aider à se sentir mieux ! « Quand on est pris dans son quotidien, le fait de se poser pour méditer peut être difficile. Mais cela peut éviter un burn-out. » Ça vaut peut-être le coup d’essayer…

Laurent Maillard, Ostéopathe
1 rue Floréal à Nantes – 06 89 45 63 67
Site internet / Facebook

« La méditation comme un entraînement physique 

Être guidé par quelqu’un rendra l’expérience de la méditation plus bénéfique. Il existe aussi de nombreuses applications sur smartphone. Mais on peut commencer avec une technique toute simple, conseillée par Laurent Maillard.

Prenez une position confortable, assis sur une chaise les pieds bien à plat et le dos droit, ou assis en tailleur par terre.

Observez votre respiration. Constatez, sans jugement, comment nos pensées nous éloignent de notre capacité à nous observer.

Maintenir cet état d’observation de soi-même est difficile, mais « la méditation, c’est comme un entraînement physique. Le cerveau a besoin de répéter une pratique pour pouvoir en bénéficier au quotidien ».

Accueil > Beauté > Et si on se mettait