La Vannetaise

Sourire et solidarité contre les cancers féminins

Engagement

Des milliers de femmes, réunies pour participer ensemble à une épreuve sportive de marche et de course à pied, pour la prévention et la sensibilisation des cancers de la femme… C’est la dixième édition de La Vannetaise, et cette année, les inscriptions ont été prises d’assaut, toutes les épreuves étaient complètes dix jours avant l’évènement ! Avec huit mille participantes, on est bien loin des quelque sept cents inscrites de la première édition !

21492198343_a1681affc8_o

« C’est une mobilisation sans faille », sourit Évelyne Jugan, co-présidente de La Vannetaise. « Cette réussite est une conjonction de plusieurs éléments : d’abord la cause, la sensibilisation aux cancers de la femme, et la manière dont nous avons choisi de nous mobiliser en proposant des épreuves exclusivement féminines ». Surtout, ce qui frappe quand on voit défiler les marcheuses, quand on assiste au départ et à l’arrivée, c’est le grand sourire des participantes. « Cette manifestation n’est pas larmoyante, au contraire : elle est pleine de vie et d’espoir. Pendant La Vannetaise, on court, on marche, on danse, mais on pleure aussi et on parle de la maladie, avec pudeur. Les grandes photos exposées sur le port montrent des femmes qui ont marché pendant leur traitement. Une année, on marche, la suivante, on court, c’est la meilleure façon de montrer qu’il y a une vie après ». Cette cause touche tout le monde, rares sont les familles épargnées par ces cancers. Rien que le fait de participer à cette course, c’est parfois déjà de la prévention : comme pour toutes les épreuves sportives, il faut un certificat médical. « C’est aussi une occasion de voir le médecin – parce qu’on n’a pas toujours l’occasion de le voir tous les ans – et de parler de ces maladies avec lui », explique Évelyne Jugan.  

Plus de 300 000 euros récoltés

Depuis la première édition, plus de 300 000 euros ont été récoltés et reversés pour la prévention et la lutte contre les cancers de la femme. La moitié de cette somme a été consacrée à l’association Faire Face Ensemble, qui apporte soutien, bien-être et activités aux personnes malades et à leurs familles. « Nous savons aujourd’hui que tout ce qui touche au moral du patient et de sa famille est très important dans un processus de traitement et de guérison. C’est pour ça que les soins comme les massages aux pierres chaudes, que nous venons d’aider à mettre en place, sont une vraie aide », glisse Évelyne Jugan. Des formations ont également été subventionnées pour les soignants des hôpitaux public et privé vannetais, ainsi que des projets de recherche sur le cancer.

Accueil > Société > La Vannetaise