Rencontre

Une brasserie artisanale

sur le port de Vannes

Profession : brasseuse de bière. Anne-Sophie de Craene produit des bières originales à l’Awen Brew Pub, une microbrasserie-restaurant. Circuit court et savoir-faire vue sur le golfe du Morbihan. Tout un programme. 

Au cœur de l’Awen Brew Pub, Anne-Sophie de Craene a installé ses cuves et son laboratoire. La jeune femme d’origine belge et qui a passé presque toute sa vie en Bretagne, y fait naître trois cuvées de bières uniques. Il y a une bière blonde, une ambrée et une série spéciale qu’elle travaille selon les périodes de l’année et les envies du moment. « Je suis brasseuse depuis quatre ou cinq ans, explique celle qui a débuté en amatrice dans son coin. C’est venu assez naturellement, à force d’être curieuse et d’aimer faire les choses par moi-même. Depuis mon enfance, je veux savoir comment tout fonctionne. Ma curiosité ne fait que grandir ». Pour aller au fond des choses, elle a suivi des cours de brassage de bière à l’université de Louvain, en Belgique. Dans ce temple, elle a pu étancher sa soif de savoir.

« J’étais entourée de professionnels, d’enseignants-chercheurs, qui m’ont dévoilé cet univers. J’ai pu comprendre les fermentations, j’ai appris des pages et des pages de réactions moléculaires. Aujourd’hui, je sais pourquoi je vais préférer tel grain, à quel moment j’ajoute la levure… Chaque facteur va influencer la dégustation finale. C’est tout un apprentissage du vivant avec lequel on travaille ».

Elle a dû aussi maîtriser tous les outils de production : le moulin, la vitesse, les températures d’eau… « C’est toute cette machinerie que je trouve géniale. C’est vrai que parfois, je suis un peu dans mon sous-marin à sauter partout. J’aime le visuel des cuves, l’odeur. On est à mi-chemin entre l’industrie et la chimie ». C’est dans ce laboratoire personnel qu’elle élabore ses cuvées en suivant une philosophie d’artisane. « Je voulais des produits qui reflètent notre ancrage territorial. Quelque chose d’unique. Pas question de produire une blonde qui ressemble à celle du voisin. Je recherche des bières assez goûtues, avec du caractère mais pas réservées aux spécialistes. J’ai des gens qui viennent tous les jours pour boire la même bière et je me dis que ça, c’est un sacré compliment ». Elle trouve une très grande partie des matières premières en Bretagne, qui « devient un pays brassicole », selon elle. « Ce qui est intéressant, ici, c’est que c’est un lieu de partage, un endroit sympa où se poser. J’ai un retour immédiat sur ce que je fais. Parfois, je propose des tests à l’aveugle entre le nouveau brassin et l’ancien. Je travaille aussi beaucoup avec les barmans pour leur faire sentir les défauts et les qualités des bières que nous brassons. On est une brasserie à taille humaine, on travaille sous le regard des gens et on crée tout le temps. Et l’aventure ne fait que débuter », sourit-elle. 

Accueil > Food > Une brasserie artisanale