Beauté

Le Yoga

Sort des salles

Du yoga en pleine nature, lors d’une croisière sur l’Erdre ou encore sur un paddle, voilà des pratiques tendance. Mais pas que…

Pratiquer le yoga dans une grande salle aérée et lumineuse permet déjà d’apprendre à écouter son corps, à se poser, voire à méditer. Mais exercer cette discipline en plein air développe la méditation, comme l’explique Véronique Gicquel, une professeur de yoga qui, aux beaux jours, donne des cours au bord du lac de Saint-Julien-de-Concelles. « On est vraiment en contact avec la nature : on entend le clapotis de l’eau, on est entouré de très vieux arbres, on sent les rayons du soleil sur notre corps. Tout cela contribue encore plus à ressentir son corps et à booster son énergie ».

 « Se poser, observer les reflets du soleil dans la rivière, être à l’écoute de soi, c’est une très belle expérience »

Depuis 2015, l’association Nava Yoga organise, elle aussi, des cours en extérieur pour débutants et confirmés. En l’occurrence, lors de sorties en paddle ou de croisières sur l’Erdre. « Le fait d’être sur l’eau est apaisant. Le bateau loué pour les croisières est entièrement vitré, ce qui permet de profiter pleinement de la nature. Et à trente minutes de Nantes, on y est ! Certaines croisières partent une demi-heure avant le lever du soleil. Ainsi, nous réveillons nos corps en même temps que le soleil se lève. On est vraiment dans une bulle », raconte Meryl Combettes, professeur de yoga au sein de l’association. Même chose concernant le paddle : la glisse, le rythme de la pagaie et le mouvement de l’eau apaisent les participants et leur permettent de déconnecter. « Ils sont tellement concentrés sur leur corps qu’il est rare qu’ils perdent l’équilibre », sourit Meryl.

Davantage à l’écoute de soi

Si Meryl et Véronique ont choisi de donner des cours en plein air, c’est surtout pour partager leur propre expérience avec leurs élèves. « L’eau m’apporte une certaine sérénité. Se poser, observer les reflets du soleil dans la rivière, être à l’écoute de soi, c’est une très belle expérience », confie Meryl. Et, d’après elle, la tendance n’est pas près de s’inverser. « Nous organisons une douzaine de croisières entre mars et octobre, et elles sont toutes complètes deux à trois mois à l’avance. Les gens ont besoin de prendre soin d’eux, ils privilégient leur bien-être, car ils sont stressés par le travail et le quotidien ». Pas faux ! Allez, mettez-nous une demi-douzaine de séances de yoga en extérieur et on devrait être plus zen !

 

  Association Douce Métamorphose – Véronique Gicquel

douce.metamorphose22@gmail.com

  Association Nava Yoga – Meryl Combettes

contact@navayoga.fr / www.yoga-erdre.fr

 

Des approches différentes

Véronique Gicquel enseigne le yoga transformationnel. « L’idée est de faire vibrer l’intérieur de notre corps pour libérer des poids inconscients. Cela permet par la suite d’observer son corps de façon différente. C’est une pratique peu connue, mais efficace ». L’association Nava Yoga a opté pour le ashtanga vinyasa yoga, qui est un yoga dynamique, où la respiration favorise la concentration. Mais elle propose aussi d’autres ateliers : partner yoga, yin yoga, le yoga pour enfants…

 

 Photos fournies par l’association Nava Yoga

 

 

 

Accueil > Beauté > Le Yoga