Beauté

Des algues

et des stimuli électriques

Avec l’arrivée de la belle saison, on veut être resplendissante dans notre jolie robe d’été. Sans centimètres superflus autour de la taille ou des cuisses… Et quand il s’agit de vous dégoter une méthode qui allie amincissement et relaxation, on est là !

Depuis l’an dernier, Angèle Goyer, du centre Oméa, propose une technique d’amincissement originale et pluridisciplinaire. Une méthode à la carte, selon les besoins de la personne, mais dont la base est la ionithermie. « La ionithermie est composée de deux mots : « ionophorèse », c’est-à-dire faible courant électrique, et « thermie », chaleur. Ce soin est detox, il permet de mincir, il raffermit l’épiderme et favorise la micro-circulation », précise Angèle. Rien que ça ! Mais pas de panique, tout cela est bien plus relaxant qu’il n’y paraît.

Le rendez-vous commence par une prise de contact : que recherche la personne, que cache le problème de poids… « Je souhaite surtout mieux connaître le ou la client.e pour pouvoir lui proposer la formule qui lui convient le mieux. Peut-être qu’il faut associer la ionithermie à un programme de gestion de poids ou à des séances de sophrologie. Je travaille également en partenariat avec d’autres professionnels (sophrologue, énergéticienne, naturopathe) pour apporter une réponse complète », explique Angèle.

Des stimulations électriques qui chatouillent

Après ce premier contact, place au soin. Angèle va préparer un masque enveloppant composé d’algues « pour stimuler, drainer et détoxifier », d’huiles essentielles de cyprès et de pin – « la première stimule la circulation, la seconde est anti-inflammatoire » – et de complexes actifs raffermissants et amincissants. Angèle pose ce masque sur la zone ciblée, ventre, cuisse ou fessier, et insère de petites électrodes qui vont délivrer des stimulations électriques – rien de désagréable puisqu’elles ressemblent à des chatouilles. « Cela va favoriser la pénétration des actifs et le remodelage de la silhouette. Associé au masque, l’ensemble va décomposer les amas graisseux et disperser les toxines ». Sans compter les effets visibles : la peau est plus douce, on se sent à la fois détendue (surtout lorsque Angèle ajoute la méditation guidée au soin) et redynamisée. Cette technique est bien différente de ce que nous, les filles d’Urbanne, avions déjà testé, et malgré une certaine appréhension – on parle de stimulations électriques quand même ! – nous avons été séduites ! À votre tour…

 

 

Un peu d’histoire…

Développée dans les années 80 par des Français – cocorico ! -, cette méthode a connu ses jours de gloire sur les paquebots de croisière. Depuis quelques années, elle est de retour sur la terre ferme, mais garde des airs de grand large avec l’utilisation d’algues.

 

 

Centre Oméa
15 route de la Croix Moriau – Guérande
Facebook / Site internet

Accueil > Beauté > Des algues