Beauté

Un sommeil de qualité

= une meilleure santé

On passe un tiers de notre vie à dormir, et on a tous constaté que le manque de sommeil a des effets délétères sur nous : irritabilité, capacité de concentration et d’attention réduite, sans compter les cernes sous les yeux et les paupières lourdes. Mais il y a plus encore…

« Quoi de neuf sur le sommeil ? », ou comment bien dormir pour mieux se porter au quotidien, tels sont le titre et l’objectif de ce nouveau livre sur le sommeil, qui sortira le 25 mai. Écrit par la journaliste scientifique nantaise Anne Le Pennec et édité par Quæ, maison d’édition spécialisée dans la science, cet ouvrage met en avant les dernières recherches sur le sommeil, par le prisme de différentes disciplines. « Ce champ est préempté par la psychologie et les neurosciences, mais les chronobiologistes, les historiens, les pédiatres ou les cardiologues se sont aussi emparés de ce sujet », explique Anne Le Pennec.

Premier constat : en vingt-cinq ans, on a perdu dix-huit minutes de sommeil, et jusqu’à cinquante minutes chez les adolescents. Et le coupable est tout désigné : c’est la faute aux écrans ! « S’il y a peu d’études sur les effets néfastes de la télé sur notre sommeil, elles sont nombreuses en ce qui concerne les écrans d’ordinateur ou de smartphone. Grâce à elles, on découvre que la lumière bleue générée par ces écrans interrompt la sécrétion de la mélatonine, l’hormone qui favorise l’endormissement ». Pour contrer cette lumière bleue, à nous d’avoir ce que les spécialistes appellent « une bonne hygiène de la lumière », « parce qu’on ne peut pas aujourd’hui vivre sans écran » : éviter la lumière bleue le soir – ça va de soi, mais ça va mieux en le disant ! – et surtout s’exposer suffisamment à la lumière naturelle, de préférence le matin, car l’impact sur la sécrétion de la mélatonine sera meilleur. 

« Le plus important est de définir le sommeil parfait pour soi »

 

 

Ce que le livre met également en évidence, ce sont les liens qui existent entre le sommeil et diverses pathologies. « Manque de sommeil et immunité sont liés : moins on dort, plus on est susceptible d’attraper tous les virus qui traînent. De la même façon, un sommeil tronqué ou réduit a un impact sur la prise de poids, car l’équilibre entre les hormones liées à la faim et à la satiété est rompu ». Mais aussi les liens entre sommeil et douleur, sommeil et maladies neurodégénératives (comme Alzheimer), sommeil et dépression…

Alors comment mieux dormir ? Et surtout, le sommeil parfait existe-t-il ? « C’est un concept dans l’air du temps, mais il n’y a pas de réponse à cette question. Le plus important est de définir le sommeil parfait pour soi. Certains ont besoin de dix heures de sommeil, d’autres de six heures, c’est normal. C’est une affaire personnelle : il faut bien se connaître, et surtout composer le sommeil avec sa vie personnelle, professionnelle ou de parent ». Alors on s’écoute et on va dormir quand le besoin s’en fait ressentir !

 

Accueil > Beauté > Un sommeil de qualité