Beauté

Les mariages évoluent,

les coiffures aussi

Saison après saison, la mode change et les coiffures de mariage n’y échappent pas. Mise au point sur ce qui est tendance et sur ce qui le redeviendra peut-être…

Aujourd’ui, les mariées veulent rester elles-mêmes

Des tresses aérées, des cheveux légèrement bouclés et lâchés sur les épaules, des fleurs naturelles insérées dans des chignons souples… Aujourd’hui, les mariées veulent rester elles-mêmes, que ce soit dans leur maquillage ou dans leur coiffure. « Elles optent pour quelque chose qui donne l’impression qu’elles se sont coiffées elles-mêmes. Nous, nous apportons notre technique pour que tout reste en place toute la journée », témoigne Mireille, du salon angevin Haute Coiffure.

 

Une coiffure en lien avec la personnalité 

Le rôle des professionnels est donc de proposer une coiffure qui corresponde à la personnalité de la femme qui se marie, et au style de la robe. « Elles ont souvent une idée précise de ce qu’elles veulent, même si cela implique de rajouter des cheveux naturels pour qu’elles aient la coiffure dont elles rêvent. Mais elles ont d’abord besoin d’un diagnostic, d’un conseil par rapport à leur visage ou à leur robe », constate Anthony, chez Anthony.Coiffure à Angers. Mireille ajoute : « Les mariées viennent toujours avec une photo de leur robe. Et souvent, avec des photos de coiffures qu’elles ont trouvées sur Internet ou ailleurs. Dont celles des coiffures de Kate Middleton ! ».

Une réalité qui existait déjà il y a trente ans. « Sauf que là, elles nous ramenaient des photos de Lady Di, se souvient Mireille. Les mariées voulaient alors des coiffures très tirées, des chignons sans un cheveu qui dépasse. On laquait à fond ! ». Anthony va dans le même sens. « On faisait des coiffures très travaillées, du crêpage. Puis on a eu des choses moins structurées, comme du coiffé-décoiffé ou des boucles ». Mais dans la coiffure comme dans le reste, les modes tournent et on n’est pas à l’abri d’un retour du crêpage ou des cheveux tirés, plaqués, laqués !

Et l’accueil ?

Si les coiffures ont changé, l’accueil aussi a évolué. « À une époque, les mariées s’habillaient dans le salon. C’était un moment vraiment important, presque solennel », se souvient Mireille. Aujourd’hui, elles peuvent privatiser les salons et certains coiffeurs aménagent des espaces dédiés aux mariées. C’est le cas chez Anthony.Coiffure. « On a installé un fauteuil confortable devant une console, le tout séparé du reste du salon par un paravent. On voulait créer une intimité. Mais si elle vient avec ses copines, on peut installer le paravent d’une autre façon pour qu’elles soient toutes ensemble. » Bref, aujourd’hui comme avant, l’important, c’est que les mariées se sentent comme des princesses le jour J.

 

Anthony.Coiffure           

3 place de l’Académie, Angers

02 41 86 86 13

Facebook

Haute Coiffure

29 rue des Lices, Angers

02 41 87 42 01 29

Facebook

 

Accueil > Beauté > Les mariages évoluent,