Rencontre

ACUITIS

Bienvenue chez vous !

Un accueil chaleureux, des innovations technologiques et des design originaux, la maison d’optique et d’audition Acuitis a réuni tous les ingrédients pour apporter des solutions aux envies et besoins de ses clients… pardon, invités.

On n’entre pas chez Acuitis comme on entre chez n’importe quel opticien ou spécialiste d’appareils auditifs. Car l’enseigne est d’abord une maison d’optique et d’audition où le client est considéré et reçu comme un invité. Des sièges confortables, des tapis moelleux, un café, une attention particulière, l’accueil n’est pas un vain mot. Et lorsque l’on cherche des lunettes ou un appareil d’auditif adaptés, mieux vaut prendre le temps et se sentir à l’aise. « Pour répondre au mieux aux attentes de nos clients, on se doit de discuter avec eux pour mieux les comprendre, connaître leurs modes de vie », justifie Alban Taillandier, à la tête de l’enseigne vannetaise.

Il faut également une équipe passionnée, et c’est le cas. Alban Taillandier représente la quatrième génération d’opticiens de sa famille et sa collaboratrice Marie-Sophie a également grandi dans cet environnement. « Lorsque j’étais petit, je passais mes vacances scolaires à aider mes parents à remettre des vis ou régler des montures. J’aime le côté technique de ce métier, mais aussi la précision des réglages, notamment liée à l’aspect médical, et les rencontres avec les clients. Sans oublier, bien sûr, l’esthétisme des produits que l’on propose ! », confie le maître de maison.

 

Avec un artiste lunetier comme Frédéric Beausoleil pour créer les montures, ce sont presque des bijoux que l’on retrouve en vitrine. Surtout, la marque assurant le design, la fabrication et la vente sans aucun intermédiaire, il est possible d’acquérir une paire de lunettes originale et de qualité à partir de 40 euros. Côté audition, si on ne peut guère parler d’esthétisme, la miniaturisation des appareils les rend pratiquement invisibles. Et avec des technologies avancées, il est possible de « personnaliser » l’ouïe. « Les appareils connectés permettent d’entendre son téléphone ou la télé directement dans son oreille. L’utilisateur peut également, via une appli, régler les niveaux de basses ou d’aigus. Il existe aussi des appareils auditifs insérés dans les manchons de lunettes », détaille Alban Taillandier. Et grâce à la présence d’un audioprothésiste, il est possible de faire tester son audition dans une pièce totalement insonorisée. Là encore, si la technologie est présente dans cette pièce, confort et sérénité sont les maîtres-mots. Quand on vous dit que l’accueil n’est pas un vain mot…

La mode avant tout !

L’artiste lunetier Frédéric Beausoleil n’exclut aucune matière lorsqu’il s’agit de créer des montures : bois, bambou, corne de buffle, acétate de cellulose (autrement dit, fleur de coton), magnésium… Malgré la recherche de l’esthétisme, l’aspect environnemental n’est pas occulté. « La corne vient d’Inde où les vaches sont sacrées et meurent de leur belle mort. La matière est ainsi plus facile à travailler car l’animal n’est pas stressé. En ce moment, il étudie même la possibilité d’utiliser du fil de pêche recyclé », précise Alban Taillandier. Une collection inspirée de lunettes de célébrités existe également. Parmi ces cultissimes, on retrouve les montures iconiques de Steve Jobs, Nana Mouskouri, Oprah Winfrey, Johnny Depp, le commandant Cousteau ou encore Woody Allen. Parce que nous aussi, on a le droit d’être une star !

Accueil > Société > ACUITIS