Société

Marina Le Ray est une touche-à -tout, un peu boulimique de travail. C’est non seulement l’illustratrice attitrée d’Urbanne, mais aussi une habituée des livres pour enfants : elle travaille en ce moment sur « Boucle d’or » à  destination des États-Unis, et sur une version adaptée de « Hansel et Gretel ». Elle réalise aussi l’affiche et la pochette DVD d’un court métrage, des fresques dans des boutiques et surtout la campagne des vÅ“ux de fin d’année pour la mairie de Nantes. Bref, cet hiver, vous verrez son travail partout. Et c’est tant mieux.

« Illustrer une campagne de vÅ“ux pour toute une ville, comme je le fais pour Nantes, quelque chose de très excitant : ça touche énormément de monde. Il faut trouver le moyen de parler à  la fois aux jeunes et aux personnes âgées. Le message doit toucher toute la population et mettre en avant à  la fois le bilan de la Ville et ouvrir sur ce qui va arriver dans le futur. Pour moi, c’est une première, mais c’est ce que j’aime dans mon métier : je passe d’un livre pour enfants à  la réalisation d’une fresque pour une boutique ou aux dessins d’illustration pour Urbanne. Tout change : les échelles, les supports. C’est à  chaque fois un défi. Sortir et réaliser des fresques en extérieur comme je viens de le faire chez Carré Pointu ou Madame Rêve, ça me permet de rencontrer des gens en vrai plutôt que de rester dans mon bureau. D’ailleurs, j’adore observer les gens et en tirer des personnages. En revanche, la Urbanne Girl que je dessine depuis la création du magazine a un côté plus personnel : elle suit ma coupe de cheveux (rires). »

Pourquoi ici ?

« C’est mon quartier. C’est un quartier mixte, à  la fois « gentrifié » et populaire. Petite, je venais ici avec mon papa chercher des pièces de moteur dans les grands entrepôts dont beaucoup ont aujourd’hui disparu. Mais le côté industriel est resté au milieu de plein d’activités, de graffs et de super restos ! »
www.marinaleray.fr

Accueil > Société > Marina Le Ray