• À la rencontre de

    Le polo fait frémir les plages de La Baule

    La ville de La Baule, le Brittany Polo Club de Congor et Les Derbys de La Baule ont organisé au mois d’août dernier un événement rare : un match de polo sur la plage Benoît.  Des cavaliers et des chevaux en plein effort sous le soleil de la plage de La Baule. Le spectacle des matchs de polo organisés plage Benoît était fabuleux. « La plage est idéale pour jouer, elle est relativement plate, l’environnement est magnifique ». Thierry Vetois est le polo manager du Brittany Club. Le joueur professionnel tenait à faire découvrir son sport au grand public. « Nous voulions vraiment amener le polo en pleine lumière. On veut que le…

  • À la rencontre de

    Franck Louvrier – « Vivre au pays des vacances ». Rencontre.

    Le nouveau maire de La Baule a des ambitions pour sa ville. Il veut accompagner un changement qui se dessine : passer de station balnéaire à ville à la mer. Comprendre : La Baule, c’est bien toute l’année. Rencontre.  Une ville à la mer, c’est ce que vous voulez pour La Baule. Ça veut dire quoi ?  C’est une « ville jardin » au bord de l’océan. Un cadre unique entre la plus belle plage d’Europe d’un côté, et la dune et la forêt d’Escoublac de l’autre. Une ville vraiment verte et un cadre de vie à forte attractivité pour ceux qui veulent quitter les grands centres urbains, synonyme de calme, de…

  • À la rencontre de

    Lucile Viaud, la géo-verrière qui transforme les ormeaux

    Inventer du verre issu d’un paysage. Rechercher des ressources délaissées pour en faire un nouveau matériau. C’est le travail de l’artiste-chercheuse Lucile Viaud. Il a la couleur de la mer. Le « glaz » breton, synonyme des profondeurs de l’océan. Le verre que Lucile Viaud a créé est constitué de coquilles d’ormeaux et de micro-algues. C’est la base de son travail que de chercher dans un paysage les ressources délaissées, issue de l’agroalimentaire ou en attente de valorisation. « Ma consigne, c’est de ne pas acheter ou prélever dans l’environnement. Cela représente un temps important de recherche et de rencontre ». Ensuite, quand elle a trouvé la coquille d’ormeau, celle d’escargot ou un tas…

  • À la rencontre de

    Grain de Sail – Les voiles gonflées

    Un cargo à voiles qui arrive les cales chargées sur un quai de Nantes. Ce n’est plus une image du passé. Grain de Sail vient d’effectuer sa première rotation transatlantique et a rapporté 33 tonnes de cacao depuis les Caraïbes et l’Amérique latine.  Il va falloir s’y habituer. Désormais, Grain de Sail fera deux rotations par an entre Saint-Nazaire et les Amériques. La première rotation – une première en hiver pour un voilier de charge depuis la fin de la marine marchande à voile – a eu lieu en février. En principe, le navire devait accoster et décharger à Saint-Nazaire. Mais une grève des dockers a poussé Grain de Sail…

  • À la rencontre de

    Rencontre avec celles qui font bouger la ville de Nantes !

    « Délicatessaine est un projet inspiré par la naturopathie », Sabrina et Grégory Lejeune Sabrina, naturopathe et Grégory, pâtissier, viennent de monter la première pâtisserie naturelle de Nantes : Délicatessaine. C’est la formation de naturopathe, poursuivie par Sabrina, qui a été le déclic. « La naturopathie c’est un mode de vie plus sain : on se soigne et on se nourrit de manière plus naturelle, alors forcément cette formation a bouleversé nos quotidiens », raconte-t-elle. L’idée a donc germé de créer des gammes de pâtisseries différentes, moins chargées en sucre et farines ultra-transformées. « Pour tendre vers ces pâtisseries plus saines, j’ai mis Grégory au défi d’utiliser des ingrédients plus naturels. » Pas d’additifs ni de…

  • À la rencontre de

    RayonNantes : le nouveau podcast des personnalités nantaises

    RayonNantes est le premier podcast nantais qui donne la parole à des nantais et nantaises qui font rayonner la ville à travers leurs projets. Découverte auditive. RayonNantes c’est un podcast qui met en lumière les projets et personnalités inspirantes locales. Il a été créé en juillet 2020 par Éléonore Vigneron, une nantaise de 34 ans. Chaque épisode dure entre 30 et 50 minutes. Il nous plonge dans une conversation entre Éléonore et son invité du jour qui raconte son projet associatif, culturel ou encore d’entreprise. Dans ce podcast, on aborde tous les thèmes mais surtout les parcours des invités qui font rayonner la ville de Nantes.  Les trois derniers épisodes…